Fin de l'arnaque au téléphone

Publié le par Laura


Il y a plus d'un an, Papa Noël dénonçait
l'arnaque au numéro surtaxé. Cet été, l'OCLCTIC a procédé à des arrestations dans cette affaire.

Nous sommes régulièrement amené à parler du peu de visibilité de l'OCLCTIC sur la toile. Cette fois ci, leur résultat dans l'affaire des numéros surtaxés est encourageant. En août dernier, après deux ans d'enquête, les policiers ont arrêté 3 parisiens soupçonnés d'être à l'origine d'un système de "call back". Ce qui rendait cette arnaque imparable était son coup de quelques euros à peine par victime. De fait, pendant longtemps personne, ou presque, ne s'est donné la peine de porter plainte pour si peu.

En février dernier, UFC que choisir a porté plainte au nom des 52.000.000 victimes potentielles, c'est à dire les utilisateurs de portables. D'après l'UFC, près d'un tiers des personnes recevant l'appel ont rappelés et se sont donc fait avoir. Un site a procédé au regroupement des "protestations" des utilisateurs abusés.

L'entreprise démantelée a rapporté plus de 600.000 euros de chiffre d'affaire. 

Papa Noël constate au passage que le grand gagnant de cette arnaque, c'est l'opérateur téléphonique. Sans rien débourser et sans sortir de la "légalité" -il ne peut être considéré comme responsable de l'usage fait de ses services-, cette entreprise a engrangé près de la moitié des bénéfices. Comme quoi, il faut toujours être du côté de la banque. 


Pour en savoir plus
Les sources :
01 informatique,
article du 1er aout 2007
Journal d'un avocat, blog par Eolas,
article du 2 aout 2007

L'esssor, quoitidien du mali
liste des
numéros incriminés, sur le blog de Chels

Articles liés :
Numéro  surtaxé 
Recours des victimes françaises

Commenter cet article