la menace Spam

Publié le par Laura

Dans un monde idéal, nos boites aux lettres ne contiendrait que de gentilles lettres écrites par notre famille et nos amis.... Dans le monde virtuel le nombre de courriel valide serait passé en moins de deux ans de 50% à 5%.

Eh oui, si la guerre au spam/pourriel est déclarée de manière très officielle par la communauté europeene, les médias et le fantômatique OCLCTIC, l'invasion est là.

Une étude secuserve prévoit que la proportion de courriels non solicité pourrait atteindre les 99% d'ici la fin de l'année. Pire, selon le site Sophos, nous sommes actuellement médaille de bronze pour l'envoi de spam, derrière les Etats Unis et la Chine, à égalité avec la Corée du Sud. Si le Royaume Uni et la Chine ont réduit leurs émissions de Spam, la France et l'Israël sont montés dans le classement !

Pourquoi tant de spam ?

En France, le nombre de messages par internaute est passé de 56 à 92 par jour durant les 12 derniers mois (chiffres secuserve). Cela est lié à l'augmentation de échanges par courriels et au doublement de quantité des messages pourriels.

En novembre 2006, entre 80% et 95% des messages transitant sur la toile française sont des pourriels (rapport de la commission Européenne), leur coût est de 1.4 milliard d'euros pour la France en 2005 (39 milliards d'euros pour le monde), et il a très probablement doublé en 2006 -estimation à 2.73 milliards d'euros par secuserve pour la France-.

Plus qu'une nuisance, le pourriel est désomais considéré comme une activité délictueuse.

Les hautes technologies au service des spammeurs

Pour émettre des spams, il faut un carnet d'adresse et un accès internet. Désormais les polluposteurs s'installent sur vos machines à l'aide de vers, les transfoment en "botnet", ou "Pc Zombies" pour leur faire envoyer, bien malgré vous, des spams sur toute la toile. fin 2006, les PC zombies sont responsables de 50% de l'émission du pourriel

Suite à l'adoption du principe de "l'opt in" en 2002, les pourrieleurs utilisent de nombreux subterfuges aussi simple qu'efficace pour recueillir des adresses valides, tels que de pseudos études en ligne, ou des jeux/vidéos/goodies en téléchargement "gratuit".

Le développement des technologies a permit l'apparition des pourriel-images en 2006. Au lieu d'un texte ces pourriels contiennent une image animée. Cela rend ineficace la majorité des filtres spams qui sont basés sur le contenu textuel. Fin 2006, on estime entre 25% et 40% le nombre de pourriel-images.

A qui profite le crime ?

Question simple, réponse compliquée...

Beaucoup ont accusé les fournisseurs d'antivirus d'avoir infecté la toile. Dans un monde ou le marketing viral démontre régulièrement son efficacité, il est logique de penser que certains spams sont payés par des sociétés ayant pignon sur rue.

Mais pas seulement... les escrocs sont bien présent. Envoyer des millions de scams ou autre courriels de hameçonnage ne leur coûte qu'un peu de temps. Si seulement 0,01% des pourriels attirent effectivement une victime potentielle, cela fait 1.000 personnes/million d'envoi... 

Les pourriels boursiers, qui représentent la majorité des pourriels images, ont une réelle influence sur le cours des actions qu'ils proposent. Les conséquences économiques des spams deviennent impressionantes.

Comment se prémunir ?

Les PC Zombies sont infectés par des malwares plutôt que par des virus. Le logiciel parefeu est désormais indispensable à la protection des ordinateurs en ligne. Comme l'explique Le Zap's sur son blog, les français ne sont pas suffisament protégés sur la toile. C'est pour cela que nous sommes de si bons émetteurs de pourriel.

La Commission Européenne projette de faire clarifier le traitements des données personnelles recueillies par les fournisseurs de logiciels. Sous prétexte de se prémunir des abus de license ou par la proposition des mises à jours les développeurs ont en effet de plus en plus tendance à s'introduire au coeur de nos ordinateurs. A terme, l'Union Européene devrait  mettre en place  un label qualité. Elle souhaite aussi une extension des coopération entre les états, et avec les fourniseurs d'accès internet.

Un budget de 13.5 million d'euros a été alloué à la recherche et au développement technologique européen pour lutter contre le fléau. Désormais, les fournisseurs d'accès sont tenus de fournir des armes pour lutter efficacement contre le fléau. Tous ont intégré à leur contrat des clausees interdisant les utilisations délictueuse. Ceci permet déjà de faciliter les poursuites.

Certains ont des résultats

En Finlande, une application stricte des lois anti-pourriels et de la protection des ordinateurs à permit de réduire le fléau de plus de la moitié.

Au Pays-Bas, un investissement de 570.000 euros à pernit de réduire le nombre de pourriel de 85%.

Et moi dans tout cela ?

Chacun peut aider à la lutte anti-spam. La base, c'est de se protéger avec un antivirus et un logiciel parefeu. Utile aussi, l'utilisation de son cerveau qui permet de ne pas se laisser avoir par les nombreuses attaques virales et autres hameçonnages.

M'enfin, ne pas hésiter à dénoncer les pourriels les plus illicites aux sites spécialisés, en particulier spamcop.net ou à se servir des outils proposés par la CNIL.

Si chacun fait un geste pour la toile, c'est la fluidité globale d'Internet qui sera facilité !

 


Pour en savoir plus

Sources :

Secuserve, étude publiée le 27/12/2006

Rapport de la Commission Européene, COM(2006)688final du 15/11/06

Le Monde du 28/12/06

Sophos, classement trimestriel du 06/11/06

L'île du Zap's, article du 26/11/06

Articles liés :

Spamming, la guerre est déclarée 

Du bon usage de sa messagerie 

et bien sûr le lexique de Papa Noël

Commenter cet article

Le chevalier du 38 26/01/2007 18:19

Bonjourcomme beaucoup, mon mail reçoit de nombreuxses attaque de messages souvent venu de l'étranger.Mon blog aussi parfois reçoit la visite d'un "publicitaire" vantant un produit miracle.... hélas n'ayany aucun rapport avec le thème de mon blog.Lorsque l'adresse mail apparait, je menace de porter plainte, ou d'engager une procédure. parfois, cela calme un peu le pollueur.... Mais y a t il vraiment une possibilité ?Y a t il un site qui comptalibile les attaque d'un "publicitaire spammer". et s'il sévit trop, peut on se regrouper en association pour l'attaquer en justice ?

Laura 29/01/2007 10:52

Je suppose que tu parles des commentaires publicitaires laissés sur ton blog ?
Y'a pour le moment pas grand chose à faire, mis à part les supprimer un a un manuellement (j'y suis passé aussi)...
Le zap's en parle sur son blog : http://lezaps.lephare.be/nouvelle/20061027180450
Concernant les spams "traditionels", le plus simple reste de les dénoncer à spamcop.net et/ou à envoyer ce type de lettre proposer pas la CNIL : http://www.cnil.fr/index.php?id=1317 
Pour d'autres actions possibles : http://papanoel.over-blog.com/article-4543529.html